Luxembourg, le 2 octobre 2018

Objet : cabinets de groupe

 

Aux membres du Cercle des médecins généralistes.

 

Chère consœur, cher confrère,

 Suite à la conférence de presse de Madame la Ministre de la Santé de ce jour, nous nous voyons dans l’obligation de vous apporter quelques précisions sur le projet sous objet.

Depuis 2015, le CMG se penche sur la réalisation et la promotion d’un projet cabinet de groupe au niveau national, cabinet de groupe sur site et en réseau.

Au fil du temps, ce projet a commencé à se concrétiser et à évoluer. Puis, c’est ensemble avec le Ministère de la Santé que nous avons entamé des discussions.

L’AMMD a soutenu notre projet et nous avons rédigé et diffusé un courrier intitulé « Promotion des soins primaires : résumé des discussions et des réflexions en cours ». Ce texte résume les défis et les avantages d’un tel projet et nous proposons une idée concrète d’un financement mixte.

Madame la Ministre de la Santé, dans son courrier du 22 juin 2018, soutient le projet et assure le financement de lancement. Comme la première lettre laissait quelques doutes sur les négociations précédentes, nous avons demandé en date du 30 juin 2018 des clarifications qui nous sommes parvenues par courrier daté au 4 juillet 2018.

Ce que nous pouvons dire, c’est que nous avons ensemble avec le Ministère de la Santé élaboré et développé un projet national avec une budgétisation de lancement.

Néanmoins, il nous est impossible de signer une convention car le financement de pérennisation du projet par la CNS n’a pas vu le jour et ceci malgré des interventions à différents niveaux et à maintes reprises.

Ceci est d’autant plus regrettable, qu’aucune contre-proposition n’a vu le jour.

Nous espérons que ces précisions vous permettent de mieux comprendre les propos d’actualité.

 

Veuillez agréer, chère consœur, cher confrère, l’expression de nos sentiments confraternels.

 

                                                                                        

(s) Dr Fränk Kirsch                                                               (s) Dr Guillaume Steichen                                                                                      

Président du CMG                                                               Secrétaire Général de l’AMMD                                                                                                          

Cabinet de groupe et désengorgement des urgences

Chère consœur, cher confrère,

Suite à différents articles de presse et dans le cadre de la quadripartite, nous aimerions vous apporter quelques précisions.

Madame la Ministre de la Santé évoque la possibilité d’une création de cabinets de groupe et ceci surtout en zone « rurale ».

 Le CA du CMG a effectivement élaboré et présenté à Madame la Ministre un projet « cabinet de groupe » sous différentes formes, c’est-à-dire sur site unique ou en réseau.

Contrairement à Madame la Ministre, le CA du CMG défend un projet d’envergure nationale, couvrant toute la population.

Selon nous, c’est donc uniquement en renforçant les soins primaires dans leur globalité que nous pouvons contribuer au désengorgement des urgences.

Veuillez agréer, chère consœur, cher confrère, l’expression de nos sentiments confraternels.

                                                                                                       

(s) Dr Fränk Kirsch                                                                         (s) Dr Guillaume Bauer

     Président du CA du CMG                                                              Secrétaire du CA du CMG

CABINETS DE GROUPE

Suite à la conférence de presse de Madame la Ministre de la Santé de ce jour, nous nous voyons dans l’obligation de vous apporter quelques précisions sur le projet sous objet.

Actualité du 03/10/2018
 

Cabinet de groupe et désengorgement des urgences

Suite à différents articles de presse et dans le cadre de la quadripartite, nous aimerions vous apporter quelques précisions.

Actualité du 03/10/2017
 

NOUVELLE ORDONNANCE DE KINESITHERAPIE SUITE

LETTRE DE LA CNS CONCERNANT LES ORDONNANCES DE KINESITHERAPIE

Actualité du 04/05/2017